Evénements

  • Conférence Lamine Brahimi sur digitalisation

    INVITATION *La Chambre de Commerce Suisse en Francea le plaisir de vous convier à une conférence sur le thème : Digitalisation : quels impacts...

    Lire la suite...

  • Assemblée générale du 28 Juin 2018

    Assemblée générale statutaire de la CCSF

    Lire la suite...

Actualités France Suisse

15 chiffres insolites sur les Français

Densité, familles recomposées, salaire moyen, dépenses de santé, déchets, Pacs et mariages, immigrés, travailleurs du dimanche... Portrait de la société française en 15 chiffres insolites, extraits des « Tableaux de l'économie française en 2014 » de l'Insee…

103 habitants par kilomètre carré

La France compte 66 millions d'habitants au 1er janvier 2014, dont 1,9 million dans les départements d'outre-mer et 200.000 à Mayotte. Soit une densité de population de 103 habitants/km² (116 habitants/km² en France métropolitaine). Hors DOM (et notamment la Guyane dont la densité de population est de 5 habitants/km²), la région où la densité est la plus faible est la Corse (37 habitants par km²), suivie du Limousin (44 habitants/km²). La région où la densité est la plus élevée est sans surprise l'Ile-de-France (993 habitants/km²), suivie du Nord-Pas-de-Calais (325 habitants/km²).

15,1 millions de grands-parents

En 2011, la France comptait un peu plus de 15,1 millions de grands-parents. Le Nord-Pas-de-Calais et la Lorraine se situent en tête du classement des régions françaises avec 85% de grands-parents parmi les 75 ans ou plus. En Île-de-France, au bas du classement, cette proportion atteint 75%. La France compte 9,1% d'habitants d'au moins 75 ans au 1er janvier 2014. Cette part a progressé de 3 points en vingt ans, alors qu'à l'inverse, celle des jeunes de moins de 20 ans a baissé de 2,1 points pour s'établir à 24,6% au 1er janvier 2014. Les personnes de 20 à 59 ans représentent plus de la moitié de la population française (51,2%).

5,5 tonnes de déchets par habitant

En 2010, la production totale de déchets en France s'est élevée à 355 millions de tonnes, soit en moyenne annuelle 5,5 t/habitant, un niveau légèrement supérieur à la moyenne de l'Union européenne. 60% des déchets ont été recyclés. L'empreinte carbone - le niveau moyen des émissions par personne sur le territoire - était de 7,7 tonnes par habitant en 2010, en baisse de 19% sur 20 ans. Au cours de cette période, les émissions associées aux importations se sont accrues de 62% pour atteindre la moitié de l'empreinte carbone de la consommation (11,6 tonnes par personne) de la France en 2010.

2 Pacs pour 3 mariages

32 millions de Français étaient en couple en 2011. 72% sont mariés et vivent avec leur conjoint, de sexe différent. Parmi les autres couples, 7,2 millions sont en union libre et 1,4 million sont pacsés. 200.000 personnes sont en couple avec une personne du même sexe. En 2013, il y a eu 231.000 mariages entre personnes de sexe différent en France. Parallèlement, il y a eu 160.000 pactes civils de solidarité, soit deux Pacs conclus pour trois mariages célébrés. La loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe a été publiée en mai 2013. Depuis la publication de la loi sur le mariage gay en mai 2013, environ 7.000 couples de même sexe ont célébré leur union en France. Trois couples de même sexe mariés sur cinq sont des couples d'hommes. En 2012, pour la première fois depuis 2003, le nombre de divorces est repassé sous la barre de 130.000 par an. La même année, 49.000 Pacs ont été dissous.

7 enfants sur 10 vivent dans une famille « traditionnelle »

En 2011 en France métropolitaine, 13,7 millions d'enfants âgés de moins de 18 ans vivent en famille. Sept sur dix vivent dans une famille dite « traditionnelle » avec leurs deux parents. Les autres vivent dans une famille monoparentale (18%) ou dans une famille recomposée (11%). Ainsi, 1,5 million d'enfants mineurs résident dans 720.000 familles recomposées. Parmi eux, 940.000 vivent avec un parent et un beau-parent. Les 530.000 restants vivent avec leurs deux parents mais partagent leur quotidien avec des demi-frères ou demi-soeurs.

6% d'étrangers

Les immigrés en France représentent aujourd'hui 8,5% de la population, dont 51% de femmes. Si les hommes restent majoritaires parmi les immigrés turcs, marocains ou tunisiens, ils ne représentent plus en 2008 que 35% des immigrés issus des pays de l'Union européenne. En 2010, parmi les immigrés, 37,4% sont originaires de pays européens. A la même date, plus de 3,8 millions d'étrangers résident en France, soit 5,9% de la population totale. En 2012, 96.088 nouvelles acquisitions de la nationalité française sont observées, soit une baisse de 16% par rapport à 2011.

Trois quarts des femmes actives sont des employées

Les femmes occupent toujours une situation moins favorable que les hommes sur le marché du travail. Elles sont plus souvent que les hommes en situation de sous-emploi : elles représentent 72% de l'ensemble des personnes en situation de sous-emploi en 2012. Elles occupent plus souvent des emplois à durée déterminée que les hommes (10,6% des femmes contre 6,5% des hommes en 2012) et travaillent quatre fois plus souvent que les hommes à temps partiel (30,2% des femmes contre 6,9% des hommes). Le niveau d'études des femmes progresse plus rapidement que celui des hommes. En 2010, 28% des femmes de 25 à 34 ans sont diplômées du supérieur, contre 24% des hommes du même âge. La part des femmes progresse parmi les cadres et les professions intermédiaires. Cependant, en 2012, sur les 12,3 millions de femmes qui travaillent, presque la moitié sont des employées, soit plus des trois quarts de cette catégorie socioprofessionnelle.

6,5 millions de travailleurs le dimanche

Certains salariés ont occasionnellement ou régulièrement des horaires de travail atypiques. C'est le travail du samedi qui concerne le plus de salariés (48%), suivi du travail du soir (33%), puis de celui du dimanche (29%). Les policiers et militaires ainsi que les employés du commerce sont les plus nombreux à travailler le weekend. Les cadres déclarent travailler le soir plus souvent que la moyenne. Les ouvriers sont, quant à eux, beaucoup plus concernés par le travail de nuit (20%). Les salariés travaillant la nuit habituellement ou occasionnellement sont 15% en 2012. L'augmentation du travail de nuit est particulièrement forte pour les femmes qui représentent un salarié sur trois travaillant la nuit. En 2012, 6,5 millions de salariés travaillent le dimanche. La moitié de ces salariés exercent leur activité dans les professions qui concourent à la continuité de la vie sociale, à la permanence des soins, ainsi qu'à la protection et la sécurité des personnes et des biens. Une grande partie de ces professions relève du secteur public.

2.130 euros nets de salaire par mois

En 2011, le salaire mensuel moyen d'une personne travaillant à temps dans le secteur privé ou une entreprise publique est de 2.130 euros nets. Le salaire net médian s'élève à 1.712 euros par mois. Les 10% de salariés les moins bien payés perçoivent un salaire net mensuel inférieur à 1.170 euros. En haut de l'échelle, les 10% de salariés les mieux payés disposent de plus de 3.400 euros. Le salaire net moyen des fonctionnaires s'élevait, en 2011, à 2.434 euros par mois.

Les chômeurs ont un niveau de vie très inférieur

En 2011, le niveau de vie annuel moyen des Français s'établit à 23.130 euros. Parmi les personnes de 18 ans ou plus, le niveau de vie médian des chômeurs (13.500 euros) est inférieur de 38% à celui des personnes en emploi (21.820 euros). Il est également inférieur de 27% à celui des inactifs (18.370 euros). En 2011, parmi les inactifs, ce sont les retraités qui ont le niveau de vie médian le plus élevé avec 19.500 euros. 

156 milliards d'euros d'épargne retraite

La France compte un peu plus de 15 millions de retraités. Le montant moyen de la pension de droit direct, tous régimes confondus, s'établit à 1.256 euros mensuels en décembre 2011. Les produits d'épargne retraite individuels souscrits hors du cadre professionnel représentent 860.000 bénéficiaires d'une rente et trois millions d'adhérents dont plus de deux millions pour le seul plan d'épargne retraite populaire (PERP). Au total, les dispositifs de retraite supplémentaire représentent 156 milliards d'euros d'encours.

Presque 100% des Français ont une télé

Les ménages français disposent presque tous aujourd'hui d'un réfrigérateur (89%), d'un téléviseur couleur (97,4%) et d'un lave-linge (95%). Le four à micro-ondes équipe 87% des ménages en 2011, alors qu'il n'était présent que dans trois quarts des foyers en 2004. Près de 70% des ménages ont une connexion internet à leur domicile. Le phénomène marquant de ces dernières années est l'équipement croissant des seniors en téléphonie mobile : une majorité des plus de 60 ans possède aujourd'hui un téléphone portable et plus de deux sur cinq possèdent une connexion Internet à domicile.

Un tiers de vacances à la campagne

En 2012, les trois quarts des Français sont partis en voyage. Les campagnes continuent à être la destination favorite des Français et accueillent plus du tiers des voyages, devant les villes (29%) et le littoral (22%) et loin devant la montagne (11%). En 2012, les touristes français ont réalisé un total de 1.164 millions de nuitées au cours de leurs voyages : 956 millions sur le territoire métropolitain et 208 millions à l'étranger ou dans les DOM.

Le logement coûte 9.800 euros par an

Le logement occupe une place majeure dans le budget des ménages. En 2011, ceux-ci consacrent 22,1% de leur revenu disponible brut aux dépenses courantes de logement (nettes des aides). Près des trois quarts des dépenses courantes sont affectées aux loyers, 16% aux dépenses d'énergie et eau et 10% aux dépenses de charges. En 2011, la dépense moyenne pour se loger s'élève à 9.800 euros par an et par logement. Celle d'un propriétaire (11.400 euros) est supérieure de 37% à celle d'un locataire du privé et de 73% à celle d'un locataire du parc HLM.

2.806 euros par an de dépenses de santé

En 2012, la consommation de soins et biens médicaux des Français est évaluée à près de 184 milliards d'euros, soit 2.806 euros par habitant. Elle représente 9% du PIB en 2012. L'augmentation en volume est de 2,7% en 2012 tandis que le prix moyen diminue de 0,3% : la hausse du prix des soins de ville liée à la revalorisation des tarifs des auxiliaires médicaux ne compense pas les baisses des prix des médicaments et des soins hospitaliers. La part des génériques dans l'ensemble du marché des médicaments remboursables progresse : elle est passée de 4,1% en valeur en 2002 à 15,7% en 2012.

Auteur : L’Express

Date de publication : 19/02/2014

Partager...

Submit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Nos partenaires

Novartis


Rolex


Crédit Suisse


Swiss Re