Evénements

  • Conférence Lamine Brahimi sur digitalisation

    INVITATION *La Chambre de Commerce Suisse en Francea le plaisir de vous convier à une conférence sur le thème : Digitalisation : quels impacts...

    Lire la suite...

  • Assemblée générale du 28 Juin 2018

    Assemblée générale statutaire de la CCSF

    Lire la suite...

Actualités France Suisse

Enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées : heures de travail

Selon les résultats de l’Office fédéral de la statistique (OFS), le nombre total d’heures travaillées dans le cadre professionnel en Suisse a atteint 7 712 milliards d’heures en 2014, soit une augmentation de 1,2% par rapport à l’année précédente. Entre 2010 et 2014, la durée hebdomadaire effective du travail des salariés à plein temps s’est réduite de 5 minutes pour s’établir à 41 heures et 20 minutes, alors que le nombre de semaines de vacances a légèrement progressé, passant de 5,0 à 5,1 semaines.…

Selon la statistique du volume du travail (SVOLTA), le nombre d’heures travaillées par l’ensemble des actifs occupés en Suisse a atteint 7 712 milliards en 2014, soit 1,2 % de plus que l’année précédente. Si les heures travaillées ne progressent pas aussi fortement que le nombre d’emplois (+2,0%), c’est en raison d’une baisse du nombre moyen de semaines normales d’occupation par emploi (-0,3%) et d’une diminution de la durée hebdomadaire effective de travail par emploi (-0,5%). 

Près d’un tiers des heures de travail réalisées par les étrangers    
En 2014, près d’un tiers des heures de travail sont réalisées par les étrangers (31,9%), alors qu’ils n’occupent que 29,5% des emplois. Les femmes réalisent quant à elles 38,0% des heures travaillées mais occupent 46,5% des emplois. La contribution de ces groupes au volume effectif total de travail s’explique principalement par la représentation proportionnellement plus faible des étrangers respectivement plus forte des femmes dans les emplois à temps partiel.      

Recul de la durée effective de travail des salariés à plein temps     
Entre 2010 et 2014, la durée hebdomadaire effective de travail des salariés à plein temps (sans les salariés propriétaires de leur entreprise) est en léger recul (-5 minutes à 41 heures et 20 minutes en 2014), alors que le nombre de semaines de vacances est en hausse (de 5,0 à 5,1 semaines). Les salariés âgés de 20 à 49 ans disposent de 4,9 semaines de vacances, contre 5,3 semaines pour les 15-19 ans et 5,5 semaines pour les 50-64 ans.  

Plus de 45 heures hebdomadaires dans le secteur primaire
Ce sont les salariés à plein temps du secteur primaire qui présentent toujours la charge de travail la plus élevée par semaine (durée effective de 45 heures et 8 minutes en 2014). Suivent, dans l’ordre, les branches « Activités financières et d’assurances » (42 heures et 26 minutes), « Hébergement et restauration » (41 heures et 54 minutes) et « Autres activités de services » (41 heures et 52 minutes).

Plus d’absences que d’heures supplémentaires       
D’une manière générale, chez les salariés à plein temps, les heures supplémentaires (taux 2014 : 2,4%) sont moins élevées que les heures d’absences (taux 2014 : 3,7%). Les seules exceptions sont observées dans les branches « Activités financières et d’assurances », « Activités spécialisées, scientifiques et techniques » et « Information et communication ». Ces dernières enregistrent un taux d’absences plus bas (respectivement 3,0%, 3,3% et 2,9%) que celui des heures supplémentaires (4,6%, 3,5% et 3,1%).            

Taux d’absences pour raison de santé         
Les absences pour raison de santé (maladie ou accident) représentent la part la plus importante (75%) du volume annuel d’absences des salariés, suivies des absences liées aux services militaire ou civil et de celles pour raison de congé maternité (10% pour ces 2 raisons). Le taux d’absences pour raison de santé (maladie ou accident) des salariés à plein temps s’élève à 2,8% en 2014. Le taux le plus faible (1,2%) s’observe dans la branche « Agriculture, sylviculture et pêche », celui le plus élevé dans la branche « Transports et entreposage » (3,8%).

Auteur : Office Fédéral de la Statistique (OFS)

Date de publication : 21/05/2015

Partager...

Submit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Nos partenaires

Novartis


Rolex


Crédit Suisse


Swiss Re