Evénements

  • Conférence du 22 novembre à Lyon

    « Stratégie d'entreprise : l'innovation participative »

    Lire la suite...

  • Assemblée générale du 7 novembre 2016 à Paris

    Assemblée générale statutaire de la CCSF

    Lire la suite...

Actualités France Suisse

Ce que la Suisse dépense pour ses médicaments

L'assurance maladie obligatoire a payé en 2012 environ 5 milliards de francs pour le remboursement des médicaments. Selon Santésuisse, on pourrait diminuer la facture de 455 millions…

…Santésuisse, l'association faîtière des assureurs-maladie suisses, persiste et signe. Les Suisses paient trop chers leurs médicaments en comparaison internationale. Et cela même lorsque l'on tient compte des coûts de la vie les plus hauts en Suisse. Selon l'enquête de l'association, sur les 5 milliards remboursés par l'assurance obligatoire pour les médicaments en 2012, on pourrait très bien économiser 455 millions.

Comment ? En réduisant les marges des médecins vendeurs de médicaments, celles des pharmacies et enfin dans une moindre mesure celles des hôpitaux. « Il doit y avoir des marges commerciales différentes selon les canaux de distribution », estime Verena Nold Rebetez, la directrice de Santésuisse. « Il n'est pas normal qu'un médecin qui peut choisir son assortiment de médicaments et qui n'a pas des horaires d'ouverture étendus touche la même marge sur un médicament qu'une pharmacie ».

5 000 francs par année

Selon Verena Nold Rebetez, la Suisse a les coûts de la santé les plus hauts d'Europe avec une dépense moyenne de 5 000 francs par année et par habitant. Et elle est en tête également pour les médicaments avec une dépense de 700 francs par année et par habitant.

Que demande concrètement Santésuisse ? Que l'Etat fasse pression pour raboter les marges commerciales sur les médicaments selon la ventilation suivante: -257 millions pour les médecins propharmacie, -182 millions pour les pharmacies traditionnelles et - 16 millions pour les hôpitaux. Soit un total de -455 millions, ce qui représente une économie de 57 francs par année et par assuré.

Étude de l’État en cours

Qu'en pense l’État ? L'Office fédéral de la santé publique est en train de mener une étude sur les différents canaux de distribution des médicaments. Ses conclusions seront connues ultérieurement.

En attendant, voici dans notre galerie photos les grands points de l'étude menée par Santésuisse sur 8 098 médicaments dans 6 pays de comparaison : l'Allemagne, la France, l'Autriche, la Hollande, le Danemark et la Grande-Bretagne.

 

 

Auteur : Newsnet – Tribune de Genève

Date de publication : 23/10/2013

Partager...

Submit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Nos partenaires

Novartis


Rolex


Crédit Suisse


Swiss Re